7 qualités à piquer au chameau

Le chameau est un ruminant originaire d’Asie. Aujourd’hui, si on le voit dans les films et les dessins animés, il vit en réalité dans les déserts où il est d’un grand soutien. Mais que vient-il faire dans un article de La Pause Bambou ? Cette espèce a tout simplement des qualités extraordinaires dont on peut largement s’inspirer. Outre sa bonne tête, ses bosses flexibles et son pelage douillet, le chameau a de super atouts.

Et pourquoi pas le dromadaire, me diriez-vous ? A vrai dire, le chameau se protège mieux du froid que son copain ruminant. Point essentiel pour la frileuse que je suis ! Si vous ne connaissiez pas suffisamment le chameau, vous allez en apprendre davantage sur ce célèbre camélidé. On s’inspire de lui pour plusieurs raisons :

N°1 : Sa résistance aux températures extrêmes (les manteaux au placard)
Même avec un froid hallucinant, nul besoin de porter un manteau aussi large qu’une couette 2 personnes. Exit les 5 pulls, le double bonnet et les gants de ski, sa peau et son pelage suffisent.

N°2 : Sa faible transpiration (astuce anti-chute de mouches)
Le chameau peut réguler sa transpiration pour survivre plusieurs jours sans eau dans le désert. Pratique : pas de déodorant à mettre, pas de parfum à vaporiser, pas de grimace dans le métro. C’est sûr, ce camélidé n'ira pas sponsoriser une marque d’anti-transpirant.

N°3 : Son calme olympien (ou presque)
Il paraît que les chameaux sont des animaux tranquilles qui réagissent rarement de façon agressive. Si on en prenait de la graine ? Surtout quand notre collègue de bureau aime nous houspiller toute la journée. Néanmoins, le chameau peut mordre si on le cherche un peu trop. Évitez de ronger le bras de votre collègue, ça ne ferait pas très pro…

N°4 : Sa capacité à porter des charges (mieux qu’un conteneur)
On est souvent sur les routes, avec des bagages encombrants et lourds. Pratique, le chameau supporte sans broncher le port de charges sur de longues distances. Une telle aisance avec 200 à 300 kilos sur le dos, on dit oui ! (Je sais, les valises à roulettes existent.)

N°5 : Son énergie longue durée (le lapin Duracell peut se rhabiller)
Le chameau stocke la nourriture et l’eau sous forme de graisse dans ses deux bosses. Il s’en sert comme réserve d’énergie et pour se protéger du froid. Ainsi, pendant plusieurs jours (voire dizaine de jours), le chameau est frais comme un gardon. Même avec de la graisse stockée dans nos fesses, on cherche des frites au bout de 3 heures.

N°6 : Son côté herbivore relax (un vrai baroudeur brouteur)
Le chameau n’est pas bien difficile : il mange de l’herbe, des rameaux, des feuilles. En réalité, les végétaux qu’il trouve sur son passage. Et il est content comme ça.

N°7 : Sa vitesse de marche (cool Raoul)
Ce camélidé marche à environ 3,5 km/h et jusqu’à 40 kilomètres par jour. Tranquillement mais sûrement… Un mode de vie dont il faudrait s’inspirer !