Ars vivendi : l’art d’oser la sobriété

  • Publié par Maude G. Rédacteur web
  • Le 10 janv. 2019 à 17:46
  • #decoration  #ameublement  #agencement  #Architecteinterieur  #elegance  #raffinement 

http://adresses-incontournables.marieclaire.fr/ars-vivendi-lart-doser-la-sobriete/

Décoratrice et architecte d’intérieur, Catherine Weyeneth, fondatrice de la société ars vivendi, prône le retour des intérieurs sobres et authentiques.



De l’humanitaire à la décoration d’intérieur


Si avant d’être architecte d’intérieur Catherine Weyeneth exerçait dans l’humanitaire, elle nourrit depuis toujours un goût prononcé pour l’architecture. En 1999, elle concrétise cette passion et entame la conception de ce qui deviendra un an plus tard la boutique showroom ars vivendi en plein cœur de Genève. Plus qu’une boutique, depuis 2008 ars vivendi est devenu une véritable référence en architecture d’intérieur et multiplie les chantiers, créations d’espaces, rénovations en Suisse et de par le monde.



Éloge de la sobriété


C’est sans doute de cette première vie de globetrotteuse humaniste que lui vient sa passion pour la sobriété et les objets uniques. « Autant dans les matières que j’utilise que dans les textiles, il y a une influence cosmopolite » reconnaît-elle. Un soupçon d’ethnicité qui transparaît donc, mais bien plus encore ars vivendi se distingue dans son exigence de l’équilibre entre les couleurs, les volumes et les matières. Le blanc est prégnant tant pour sa luminosité que pour son élégance intemporelle. Côté matières, l’authenticité noble prévaut avec la pierre, les essences de bois, le métal, l’abaca, le lin et la laine. Car la sobriété est d’abord la mise en valeur d’objets et d’espaces de sorte qu’ils se répondent et existent l’un à travers l’autre, avec justesse et simplicité.



Une signature authentique et durable


Ars vivendi signifie « art de vivre » en latin, car il s’agit bien de cela. « Je tente de saisir les attentes de mes clients, de comprendre ce qu’ils aiment. Je les guide et leur offre des choix pour sublimer leur intérieur ». Catherine Weyeneth maîtrise son sujet, autant d’un point de vue technique qu’esthétique. Elle pense, imagine et conçoit sur-mesure des espaces à vivre uniques et conviviaux. Son collaborateur, Flavio Villa, la seconde pour la décoration et l’agencement. Leurs réalisations sont la preuve que qualité et sobriété sont définitivement les garants d’une élégance et d’un raffinement durables.